Passer au contenu
SERVICE CLIENT : +33 (0)1 84 60 50 35
SERVICE CLIENT : +33 (0)1 84 60 50 35
Thomas Arabian : l’art des bijoux à secret

Thomas Arabian : l’art des bijoux à secret

Installé depuis 5 ans dans son atelier à Bordeaux, Thomas Arabian aime travailler le bijou sous toutes ses coutures en créant des bijoux à secret laissant dévoiler l’intérieur d’une perle à la découverte de gemmes. Voyage joaillier dans l’infiniment petit.

Vous avez une incroyable maîtrise du bijou. Quelle a été votre formation ?

Thomas Arabian : Dans le bijou, je suis tombé dedans depuis que je suis petit car ma famille, grand-mère, parents, sœur, sont tous dans le domaine de la bijouterie ou l’horlogerie. Et dès l’âge de 16 ans, je me suis formé à l’Ecole Boulle à Paris qui est une école réputée pour sa grande technicité.
Thomas Arabian sur 58 Facettes

Et vous avez rejoint un grand atelier de la Place Vendôme.

Thomas Arabian : En effet, après une expérience chez un créateur, j’ai intégré un atelier de renom qui réalise des pièces uniques pour les grandes marques de la Place Vendôme. Durant 10 ans, j’ai pu me spécialiser dans toutes les étapes de création d’un bijou et maîtriser le savoir-faire d’un bijou, réalisé dans l’exigence de l’art de la Haute Joaillerie.
Pendentif Secret - Thomas Arabian sur 58 Facettes

C’est ce qui vous a donné l’envie de créer des bijoux à secret ?

Thomas Arabian : J’ai toujours été passionné par le côté technique du bijou avec la partie visible et la partie cachée. Par exemple, dans ma collection « Cœur de perle », présentée sur 58 Facettes, l’idée est d’ouvrir une perle comme une boîte à secret dévoilant ses multiples trésors.

Vous osez couper une perle en deux… C’est très novateur !

Thomas Arabian : Il est vrai que c’est très osé surtout qu’il s’agit de magnifiques perles très haut de gamme avec une qualité AAA comme la perle de culture de Tahiti sur le pendentif Agora. J’ai coupé la perle en deux laissant entrevoir au centre le nucléus et la couche de nacre et sur l’autre moitié, j’ai choisi de faire un pavage diamant pour illuminer la perle.
Pendentif Agora - Thomas Arabian sur 58 Facettes
Pendentif Baroque - Thomas Arabian sur 58 Facettes

Vous aimez associer le diamant à la perle, mais de façon surprenante…

Thomas Arabian : J’aime interpréter le bijou autrement comme le pendentif Secret qui dévoile un diamant de 1 carat, tel un coucher de soleil lové dans une perle. Pour le pendentif Baroque, j’ai choisi une magnifique perle d’Australie au reflet bleu acier et j’ai remplacé l’intérieur de la perle par un pavage diamant.

Vous abordez aussi le thème des fleurs avec un effet en 3 dimensions.

Thomas Arabian : Les fleurs sont magiques par leur complexité comme les fleurs carnivores que j’évoque dans ma bague Dionéas. Pour donner l’aspect piquant de la fleur, j’ai monté des rubis et les saphirs verts à l’envers. Le pendentif Lys est réalisé à partir d’une perle que j’ai coupée en 4 pour créer des pétales qui s’ouvrent sur un diamant taille Assher (certifié GIA).
Bague Dionéas - Thomas Arabian sur 58 Facettes
Bague Taj Mahal - Thomas Arabian sur 58 Facettes

Vous réinterprétez également des grands classiques comme les solitaires…

Thomas Arabian : Mon plaisir est de mettre de la complexité dans un bijou avec deux idées en une. Cela donne le Solitaire Earth qui semble être un solitaire diamant tout simple… Mais quand on s’approche du bijou et qu’on regarde le profil de la bague, on voit la perle coupée en deux. C’est aussi le cas avec ma bague Taj Mahal qui est un Toi et Moi revisité avec une perle de Tahiti en deux parties qui penchent l’une vers l’autre amoureusement.

Proposez-vous des bijoux pour homme ?

Thomas Arabian : Certaines pièces peuvent être mixtes comme le pendentif Cœur d’émeraude. L’émeraude de 1,20 carats, nichée dans une énorme perle de culture de Tahiti de 17mm, semble flotter comme un vaisseau futuriste. La perle est retenue par un axe en or blanc, tel un globe terrestre pour que la perle tienne droite sur votre corps. Le confort du bijou est aussi très important dans ma recherche de technicité.
Pendentif cœur d'émeraude - Thomas Arabian sur 58 Facettes

Réalisez-vous des pièces sur-mesure ?

Thomas Arabian : Bien sûr, c’est un vrai plaisir de réaliser des pièces de commande. Pour les clients, je réalise quelques croquis car je ne dessine pas vraiment. J’oriente plutôt les clients sur le choix des pierres. Mais après, c’est la personnalité de mes créations qui domine. Ils connaissent mon style et seront sûrs d’avoir un bijou unique les amenant au cœur d’un voyage joaillier !

 

Article réalisé par Kyra Brenzinger - Rédactrice en chef.

Photo de couverture : Bague Dionéas
Photo 1 : Thomas Arabian
Photo 2 : Pendentif Secret
Photo 3 : Pendentif Agora
Photo 4 : Pendentif Baroque
Photo 5 : Bague Dionéas
Photo 6 : Bague Taj Mahal
Photo 7 : Pendentif Cœur d'Emeraude

Article précédent La bague Cartier Love d'occasion