- Interview -

Savaje Paris : le new chic des bijoux vintage !

réalisé par Kyra Brenzinger

Participant à la prochaine exposition-vente de 58 Facettes au cœur du Village Suisse à Paris, Sonia Benarouch, fondatrice de Savaje Paris, partage avec nous sa passion et son regard novateur pour les bijoux anciens.

Pourquoi avoir choisi de créer une activité sur le bijou vintage ?

J’ai longtemps travaillé dans la finance et mes aspirations créatives, ainsi que ma volonté d’entreprendre m’ont amenée à vouloir quitter mon activité et me lancer dans une nouvelle aventure. Lors de la naissance de mon premier enfant, j’avais reçu un premier bijou vintage. Il s’agissait d’un précieux bracelet en émeraude de style Art déco et il m’a tout particulièrement émue, car j’essayais d’imaginer la femme qui l’avait porté dans les années 30, au moment de sa création. Aujourd’hui encore, je ressens cette émotion lorsque je le regarde à mon poignet. C’est ce pouvoir émotionnel et la volonté de créer un sublime écrin qui m’ont convaincue de créer ce site, dédié aux bijoux vintage. D’ailleurs, quand je rencontre mes clients, on partage toujours un moment d’exception sur l’histoire du bijou et les sentiments qu’ils cherchent à travers cette quête.

Quels sont vos critères de sélection ?

J’aime particulièrement certaines pièces de la première moitié du XXème siècle, mais je fonctionne essentiellement au coup de cœur et aussi à travers mes inspirations pour porter le bijou, ainsi qu’imaginer son nom et sa légende. Je propose les bijoux sur mon site en version pack shot produit, mais aussi en version portée avec des idées de mix and match.

Car pour vous le bijou ancien est actuel, c’est le vintage new chic ?

Tout à fait, comme j’aime à le dire : « old is the new new » ! On va acheter de la seconde main, mais de la Haute Joaillerie et avec un porté plus actuel, mais surtout on acquiert une pièce unique. J’aime apporter un côté décalé entre le rock et le glamour en mélangeant différents styles pour éviter le total look. J’ai des clients amateurs de bijoux, mais aussi qui souhaitent affirmer leur style et leur unicité en portant des bijoux précieux qu’ils seront les seuls à porter.

Il y a une nouvelle clientèle pour le bijou vintage ?

Il y a un vrai regain d’intérêt pour différentes raisons selon les profils des clients : pour ceux qui sont intéressés par l’économie durable, le bijou vintage est en soit un bijou durable qui a été transmis. Les personnes peuvent aussi accéder à des pièces d’exception plus abordables que certaines collections actuelles. Et ce sont aussi des pièces emblématiques d’un savoir-faire français recherché dans le monde entier. Particulièrement aujourd’hui, on assiste à une quête de sens que je partage à travers Savaje avec des valeurs de transmission, de protection de la planète et de recherche d’un savoir-faire d’exception par opposition à la fast fashion.

Quelles sont les périodes les plus recherchées ?

J’adore personnellement la période Art déco et mon site avec la tête de tigre, le fond bleu et la typographie rappellent cette époque. Pendant les années Folles, les femmes se sont émancipées et j’aime l’idée que mes clientes s’offrent le bijou pour elles-mêmes ! L’Art déco est la période la plus recherchée allant des années 10 jusqu’à 1930. Les bracelets Tank des années 40 sont aussi très demandés avec des formes plus arrondies que les modèles des années 20.

Pouvez-vous nous parler plus précisément de la période Rétro ?

La période Rétro est difficile à situer commençant dans le milieu des années 40 aux années 50. C’est la volonté de repasser à des années heureuses avec des couleurs vives grâce à la profusion de pierres fines, des formes florales luxuriantes et des formes arrondies. C’est aussi la période glamour des grandes stars comme Marylin Monroe et Liz Taylor qui portent des bijoux avec des pierres à profusion célébrant le retour à la vie. Un sentiment qui nous anime actuellement avec la crise du Covid !

Vous proposez également des broches au style actualisé ?

J’ai constaté que certaines broches sont difficiles à porter en tant que telles. Donc, je peux proposer de les métamorphoser en bagues ou colliers et elles deviennent des pièces de Haute Joaillerie grâce aux mains expertes de mon réseau d’artisans.

Est-ce que la tendance du bijou ancien est un phénomène international ?

C’est sans aucun doute un phénomène international puisque ce marché représente un chiffre d’affaires annuel de 21 milliards d’euros avec une répartition de 75% pour l’horlogerie et de 25% pour le bijou. Mais la France a un rôle important à jouer car 50% des ventes se font en Europe et les bijoux représentant le savoir-faire français sont toujours les plus recherchés.

Exposition-Vente Bijoux Vintage & Créations
Du 30 septembre au 3 octobre 2021
de 11h à 19h58 Facettes au Village Suisse
78, avenue de Suffren
Paris 15ème