Passer au contenu
SERVICE CLIENT : +33 (0)1 84 60 50 35
SERVICE CLIENT : +33 (0)1 84 60 50 35
Les « 4C » : comment bien choisir son diamant ?

Les « 4C » : comment bien choisir son diamant ?

Vous avez peur de ne pas payer le bon prix ? Vous avez du mal à faire le tri parmi la multitude de choix possibles ? Demandez conseil à un de nos experts joaillerie ici.

Notre recommandation en quelques mots :

Chacun des 4C - Cut (taille), Color (couleur), Clarity (pureté) et Carat (poids) – joue un certain rôle dans la beauté du diamant, même s’il est compliqué de considérer chaque composant de manière isolée. Les 4C interagissent entre eux pour former un tout, créant une alchimie singulière. De manière générale, nous recommandons de privilégier la qualité de la taille (Cut), qui rend le diamant beau et qui va permettre de maximiser sa brillance. Il s’agira ensuite de trouver le juste milieu entre la couleur et le niveau de pureté en fonction de votre budget. Si vous avez besoin d’aide pour évaluer la qualité d’un diamant et son prix, n’hésitez pas à contacter nos experts dès maintenant.

Qu’est-ce que les « 4C » d’un diamant ?

La classification des 4C a été créée en 1976 par Martin Rapaport pour évaluer le tarif d’un diamant. Une classification réservée aux professionnels internationaux.

Les 4C représentent les quatre principales caractéristiques de la beauté et de la forme d’un diamant : Cut (taille), Color (couleur), Clarity (pureté) et Carat (poids). Lorsque l’on regarde un diamant, l’œil perçoit notamment ces quatre composants sans pouvoir nécessairement les discerner.

Chaque C est évalué selon une certaine échelle qui va permettre d’en déterminer la qualité. Même si certaines terminologies et standards de notation existent, ces évaluations peuvent différer en fonction des laboratoires. Les laboratoires les plus connus sont le GIA (Gemological Institute of America) et l’HRD Antwerp. Pour tout achat d'un diamant de 1 carat ou plus, nous recommandons que vous demandiez un certificat au vendeur.

La notation des 4C aide à déterminer la valeur d’un diamant et donne une bonne indication de sa qualité. De manière générale, les diamantaires fixent leurs prix sur la base de ces rapports de gradation. En tant qu’acheteur, il est important de comprendre les bases de ce système d’évaluation tout en sachant qu’au final, l’essentiel demeure dans l’apparence du diamant, tel qu’il est perçu à l’œil nu. Ainsi, selon nous, il est préférable d’éviter de dépenser tout son budget sur une caractéristique qui sera, finalement, invisible à l’œil nu. Nous recommandons d’aller vers un juste équilibre des 4C, pour ne pas surpayer l’un des C et à l’inverse, sous-payer un autre.

TAILLE (CUT)

La taille fait spécifiquement référence à la qualité des angles du diamant, ses proportions, la symétrie de ses facettes, sa brillance, son scintillement et ses détails de finition. Ces facteurs ont un impact direct sur l’éclat du diamant ainsi que sur son attrait esthétique de manière générale. Le GIA classe les différents niveaux de qualité de la taille en six catégorie : idéale (ideal), excellente (excellent), très bonne (very good), bonne (good), correcte (fair), et médiocre (poor). Les notations « idéale » et « excellente » signifient que les proportions et la taille des angles permettent une brillance et un éclat maximum.

 

Les tailles peuvent varier de manière significative en fonction des diamants et des tailleurs de diamants. En fonction des demandes et des objectifs du moment, un tailleur peut choisir de maximiser le nombre de carats, ce qui peut l’amener à réaliser un diamant trop profond ou au contraire, pas assez, ne permettant pas une réflexion optimale de la lumière. Dans d’autres situations, le diamant est taillé en vue de minimiser le nombre d’inclusions afin d’améliorer sa pureté, aux dépens de son éclat.

En tout état de cause, nous pensons qu’il est primordial de porter une attention toute particulière à la qualité de la taille pour choisir un diamant. Cette dernière est l’indicateur le plus important de la beauté d’un diamant, et doit ainsi être priorisé par rapport aux autres « C ». Enfin, il faut être conscient que même pour des tailles notées comme étant de très bonne qualité (comme excellente par exemple), le diamant en question peut être réellement exceptionnel ou bien relativement médiocre au final. Ainsi, nous recommandons systématiquement de demander l’avis d’un expert.

COULEUR (COLOR)

La couleur du diamant est exprimée en gradation de blanc ou d’absence de couleur. Les notes du GIA vont de D à Z, D étant totalement incolore et Z ayant une teinte jaune/marron marquée.

Le prix du diamant reflètera cette notation qui peut influer de manière significative sur sa valeur. Dans la plupart des cas, l’œil nu ne peut pas distinguer deux couleurs adjacentes mais la différence de prix peut être élevée.

Concernant la Couleur, la clé est de déterminer si le diamant apparaît comme étant incolore dans son sertissage. Il est également important de s’assurer que le diamant n’a pas une teinte qui interfère avec les réflexions de lumière blanche et de couleur.

A noter, certains diamants de couleur ont une véritable valeur, comme les diamants roses ou verts « fancy » qui sont particulièrement recherchés. L’échelle de notation de leurs couleurs varie de celles des diamants blancs traditionnels.

PURETE (CLARITY)

La pureté évalue les défauts du diamant qui peut présenter des imperfections à la surface et des inclusions internes. Le GIA a établi l’échelle de notation suivante :

  • FL (Flawless) : aucun défaut
  • IF (Internally and externally Flawless) : Aucun défaut interne visible à la loupe grossissant 10 fois
  • VVS1 & VVS2 (Very, Very Slightly Included) : Minuscules inclusions à peine perceptibles à la loupe grossissant 10 fois
  • VS1 & VS2 (Very Slightly Included) : Très petites inclusions décelables à la loupe par un
  • SI1 & SI2 (Slightly Included) : Petites inclusions visibles à la loupe
  • I1 & I2 (Inclusions) : inclusions facilement visibles à l’œil nu

En fonction de la taille, du positionnement et de la noirceur des tâches (tâches noires appelées communément "crapauds") et des inclusions, ces imperfections peuvent interférer avec la lumière qui traverse le diamant. Lorsque c’est le cas, la brillance et la beauté du diamant en pâtissent, ce qui diminue les bénéfices d’une taille de haute qualité.

Nous recommandons de s’assurer que le diamant ne comporte pas de défaut visible à l’œil nu et que les inclusions ne gênent pas la réflexion de la lumière.

POIDS (CARAT)

Beaucoup de gens pensent que le nombre de carats fait référence à la dimension du diamant mais en réalité, il s’agit simplement de son poids. 1 carat pèse 0,20 grammes. En fonction de leur forme et de la façon dont ils sont taillés, deux diamants de 1 carat peuvent chacun avoir une dimension assez différente.

Certaines personnes vont privilégier la taille du diamant, alors que d’autres la transparence (clarity).

Comment les « 4C » interagissent entre eux ?

Chacun des 4C contribue à la beauté globale du diamant et rend chaque pierre unique. Un diamant doit être considéré comme un tout organique car l’œil a du mal à différentier chaque composant (les 4C). Ainsi, il faut comprendre comment les 4C interagissent entre eux.

Quel est le C le plus important ?

Cela dépend de vos attentes, chaque personne accordera plus ou moins d'important à chaque C en fonction de ses propres goûts. Nous vous présentons ci-dessous néanmoins notre opinion, qui n'engage que nous :

  • La Taille (Cut) : il s’agit de l’élément qui a l’impact le plus immédiat et direct sur la beauté d’un diamant. Rechercher des diamants ayant une forte brillance et des feux de lumières exceptionnels tout en étant prêt à réduire son budget sur d’autres critères, tels que la Pureté ou la Couleur.
  • La Couleur (Color) : le deuxième aspect le plus important. Un diamant doit apparaître blanc ou incolore à l’œil nu. S’assurer que la Couleur n’interfère pas avec la réfraction de la lumière blanche.
  • La Pureté (Clarity) : troisième élément sur la liste. Choisir un diamant qui ne présente pas de défaut à l’œil nu. Les taches et les inclusions ne doivent pas diminuer la brillance du diamant.
  • Le Poids (Carat) : dernier critère dans le choix d’un diamant mais qui reste important. Penser au nombre de carats voulu dans l’idéal mais ne pas hésiter à réduire le poids pour être sûr de maximiser la brillance et la beauté du diamant.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour être sûr d’acheter un diamant exceptionnel qui rentre dans votre budget.

Article précédent Prendre soin d'une émeraude sur un bijou vintage