- bijoux signés -

Van Cleef & Arpels, la technicité
au service de la Haute Joaillerie

réalisé par Kyra Brenzinger

Parmi les plus grandes maisons de joaillerie, Van Cleef & Arpels est sans conteste la marque la plus inventive. Ses nombreuses créations ont fait avancer les savoir-faire joailliers et ses collections sont toujours d’une grande actualité.

Le serti mystérieux : une création emblématique

L’histoire de la maison débute par une histoire d’amour réunissant deux familles originaires de Hollande grâce au mariage en 1895 d’Alfred Van Cleef et Esther Arpels. En 1906, le frère d’Esther, Salomon dit Charles Arpels fonde avec Alfred Van Cleef la société Van Cleef & Arpels et installe leur première boutique au 22, place Vendôme à Paris. La période est faste avec notamment l’Exposition Universelle de 1900 et l’émergence d’une société bourgeoise. Les nombreuses commandes permettent à Van Cleef & Arpels d’ouvrir plusieurs boutiques dans des lieux de villégiature comme Deauville ou sur la Côte d’Azur. Leur fille, Renée Puissant prend en 1926 la direction artistique de la maison et fait preuve de beaucoup de créativité et d’audace. Elle collabore en binôme avec le dessinateur René-Sim Lacaze et ils créent une vraie identité de marque grâce à l’innovation technique du Serti Mystérieux en 1933. Véritable révolution technique brevetée, les pierres (rubis, saphirs et diamants) sont serties sur un rail permettant de les positionner bord à bord sans griffes. Les premières pièces sont dévoilées en 1937 à Paris, lors de l’Exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne comme les broches-clips Pivoine, Chrysanthème ou Rose. Certaines pièces sont à découvrir actuellement au sein de l’exposition sur les Pierres Précieuses au Muséum national d’Histoire Naturelle à Paris.

Les années 50 : du collier zip au fil à fil

Sur une idée de la duchesse de Windsor, mariée à Edouard VIII, Renée Puissant dessine en 1938 la première fermeture à glissière en or et sertie de diamants. Baptisé collier Zip, il faudra attendre 1951 pour voir la première pièce sortir des ateliers, tant ce modèle était un défi de technicité. L’univers de la couture est une source d’inspiration pour la maison qui crée dans les années 50 des collections avec des fils d’or torsadés ou travaillés en bouclette ou positionnés en chevrons. La parure Sergé terminant sur des pompons ou les bracelets en or filigrané sont très caractéristiques des années 50 proposant souvent un contraste entre l’or jaune et le diamant.

Les broches animalières et humoristiques des années 60

Actuellement mises en scène dans sa Galerie du Patrimoine au 20, place Vendôme à Paris, les broches animalières et humoristiques sont particulièrement recherchées dans les salles des ventes. Les pièces emblématiques sont le Lion Ebouriffé avec sa crinière en bataille, mais aussi le clip Lapin avec sa petite queue en diamants et sa carotte en corail ou encore le clip Canard Normandie portant un chapeau et une canne à pêche. Des personnalités comme Grace de Monaco ont porté ces charmantes broches apportant une touche d’excentricité à ses tenues. En plus du thème animalier, des personnages récurrents ont vu le jour comme l’Epouvantail, l’Arlequin ou le Pirate, très prisés par une clientèle américaine.

La collection iconique : l’Alhambra

Ce modèle a vu le jour en 1968 et a créé une véritable révolution dans l’histoire du bijou avec une collection iconique célèbre dans tout le monde et particulièrement jalousée. Il est vrai que ce succès est planétaire et que de nombreuses marques ont essayé de s’inspirer de cette forme de trèfle à 4 feuilles si reconnaissable. La première création en 1968 était composée d’un sautoir entièrement en or jaune. Mais l’Alhambra connaît rapidement de nombreuses variantes avec notamment des pierres dures comme la malachite, la cornaline, le lapis-lazuli ou de la nacre. Dans les années 70, les personnalités comme Romy Schneider et Françoise Hardy s’affichent avec ce sautoir apportant un vent de liberté. Le modèle est ensuite décliné en bracelet, boucles d’oreilles, bague et montre. Et depuis les années 2000, les collections se multiplient comme la Magic Alhambra, Lucky Alhambra ou Byzantine Alhambra.

Flower Power

La maison Van Cleef & Arpels est particulièrement connue pour son trèfle à quatre feuilles de la collection Alhambra, mais elle rend également hommage à la diversité botanique de notre planète. Son motif Fleur, composé de saphirs bleus et de lumineuses citrines, nous évoque des champs fleuris de tournesols. La délicatesse du corail se métamorphose aussi en bague double fleurs à porter entre deux doigts. Des papillons virevoltant autour du cou s’accrochent à un collier ou à un pendentif, illuminés par des diamants, émeraudes ou corail.

Les influences orientales et inspirées

Dans les années 70, la maison Van Cleef & Arpels propose des parures aux motifs généreux et colorés, inspirés de différents horizons. La ligne de conduite est le mélange harmonieux des couleurs avec des pompons en améthyste et corail rappelant les peintures orientales. Sur un collier, les tourmalines sculptées s’inspirent de bijoux indiens et la parure Drapée en corail blanc et orange semble tirée d’un tableau de La Naissance de Vénus de Botticelli. Le corail est d’ailleurs une matière particulièrement utilisée et combinée à des améthystes ou de la turquoise. Les parures colorées sont aussi transformables comme les trois bracelets de 3 pierres différentes composant un mini-sautoir une fois les bracelets assemblés.

Un monde féérique

Comme pour conjurer le sort d’une ère trop numérique et futuriste, la maison Van Cleef & Arpels s’inspire de contes et légendes rappelant nos souvenirs d’enfance. Les petites broches Fées nous amènent dans un monde aquatique avec la collection Atlantide ou nous invitent à danser dans les Bals de légende. La technique de Serti Mystérieux est déclinée sur de nouvelles pierres comme des saphirs de différentes couleurs créant des parures magiques. En guise de final, la maison Van Cleef & Arpels nous fait découvrir un Oiseau de Paradis et des Phénix Mystérieux évoluant avec grâce dans un jardin imaginaire.

Pour en savoir plus sur l’exposition des Pierres Précieuses : https://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition-evenement/pierres-precieuses