- A LA UNE -

Des bijoux témoins de la grande histoire

réalisé par Kyra Brenzinger, Rédactrice en chef 

À l’occasion de la prochaine exposition-vente de 58 Facettes au Village Suisse dans le quartier très chic du 15ème arrondissement de Paris, vous pourrez non seulement découvrir des bijoux anciens, mais aussi faire expertiser vos bijoux et pourquoi pas leur donner une seconde vie. Découvrons quelques experts proposant un nouveau regard sur le bijou ancien.

Emylienne : le savoir-faire des bijoux oubliés et l’upcycling

La créatrice Audrey Barbier, avec ses 15 ans d’expérience au sein de la maison Cartier, sait détecter immédiatement les bijoux de facture exceptionnelle. « Souvent j’achète de petits bijoux, comme des petites bagues ou des pics à chapeau, qui ne sont pas très chers mais qui sont de véritables trésors au niveau du savoir-faire ! À travers ces bijoux anciens, on peut découvrir des techniques oubliées comme le double ton d’or avec l’utilisation de l’or gris en-dessous du bijou et de l’or jaune au-dessus ou encore la « bâte », une pièce qui encercle le dessous de la pierre, souvent travaillée en filigrane ». Avec ces pièces anciennes, Emylienne (en hommage au prénom de sa grand-mère) leur donne une seconde vie en les montant sur des bijoux faciles à porter au quotidien. « Pour l’exposition-vente de 58 Facettes, je vais présenter des petites bagues comme le modèle Discrète, ornée d’un petit motif en dentelle d’or et sertie de petite perles qui était sur un pic à chapeau. J’ai également réalisé un bracelet ouvert et coordonné avec une jolie perle ». Autre pièce très tendance : un camée du 19ème siècle remonté sur une chaîne rosaire qui propose un nouveau porté.

Lorsque ses clients lui amènent des bijoux de famille, elle fait des propositions de transformation pour apporter un look plus actuel. « Par contre, je ne touche surtout pas aux bijoux signés qui doivent rester intacts pour garder leur valeur ! ».

L'upcycling, Audrey Barbier le revendique en partant des bijoux existants, mais aussi en respectant le savoir-faire. « J’ai vu parfois quelques pièces anciennes que l’on fondait tout simplement pour récupérer l’or ou les pierres… Alors, j’ai voulu rendre hommage à ces artisans de l’époque en métamorphosant des bijoux anciens pour réaliser des bijoux plus dans l’air du temps ».

Delicata : à la rencontre des bijoux antiques

Avec ses multiples origines méditerranéennes (Grèce, Malte, Sicile), Florence Delicata s’est vite passionnée pour l’histoire et la mythologie. « Passionnée d’antiquité, mon mari m’a offert une amulette que j’ai transformée en bijou. J’ai eu beaucoup de retours positifs et je me suis lancée en 2018 dans la création de bijoux à partir de monnaies anciennes. Je collabore avec les meilleurs numismates, experts des monnaies romaines, égyptiennes ou napoléoniennes »

Pour l’exposition-vente de 58 Facettes, Florence Delicata nous dévoile principalement ses pièces romaines, transformées en bagues ou en pendentifs. Pour apporter une touche précieuse, elle les orne de rubis qui rehaussent la couleur de l’argent patiné par le temps ou appose des petites granules autour du serti clos. Les empereurs célèbres comme Constantin ou Maximien Hercule nous font plonger au cœur de la grande histoire. « Je souhaite sublimer ces trésors du passé, afin de les faire revivre. Véritables témoins de l’histoire, je respecte leur mémoire car les pièces ne sont ni percées, ni endommagées. Je les transforme dans mon atelier en bijoux uniques à porter ».

Certains clients recherchent la valeur symbolique des figures mythologiques comme la force avec Hercule ou un sentiment de réussite à travers la figure de la Victoire. « Les clients portent ces pièces comme des amulettes pour leur porter chance ou leur donner de la force ». C’est d’ailleurs le thème de son prochain projet : la création de bijoux à partir d’amulettes égyptiennes et de pointes de flèches pour nous aider à mieux affronter notre monde d’aujourd’hui !

Karine Chedid : le bijou de sentiment

Gemmologue et grande passionnée des belles pierres, Karine Chedid fonctionne au coup de cœur. « Quand je recherche un bijou ancien, ce qui m’intéresse ce sont les pierres atypiques comme les diamants de couleur Champagne ou salt and pepper ou Icy aux effets givrés. Pour les saphirs, je privilégie les bicolores avec des couleurs subtiles comme le bleu-vert ou le rouge-orangé qui donnent un chatoiement tel du velours ».

Pour les transformations de bijoux, elle attache beaucoup d’importance au sens comme l’indique sa baseline : le bijou de sentiment . « Je travaille avec les pierres, mais aussi avec les émotions des personnes qui me confient des bijoux de famille ! J’essaie de garder le souvenir de l’histoire du bijou tout en le transposant dans la modernité pour le porter au quotidien ». Ainsi, elle transforme une bague des années 40 en collier ou une imposante bague dôme diamants en petits bracelets et bagues à partager au sein d’une même famille.Actuellement, plusieurs tendances se détachent comme l’Art déco, mais aussi l’époque victorienne ou l’Art Nouveau. « On revient à la naturalité et le côté floral. D’ailleurs, j’ai fait plusieurs créations d’inspiration Art Nouveau pour des jeunes femmes ».

Ainsi, pour l’exposition-vente de 58 Facettes, Karine Chedid propose aussi bien une broche Florale d’inspiration Art Nouveau qu’une magnifique broche Art déco de Mauboussin (circa 1920) ou des broches animalières des années 50 comme le charmant Faon ou Écureuil de la maison Hermès.

Gemmologue de formation (ING Paris et Gem-A de Londres), elle conseille aussi certains clients dans leurs choix d’achat de pierres d’investissement. « Bien sûr, ils veulent souvent des diamants, mais je les oriente vers des diamants de couleurs ou même des pierres dont la valeur grimpe, comme les spinelles ». Tous ses fournisseurs sont membres du RJC (Responsible Jewellery Council) et pour les diamants, ils font partie du Kimberley Process car la traçabilité est essentielle pour des pierres d’investissement et pour ses valeurs personnelles.

Retrouvez l’interview de Karine Chedid dans le podcast “Brillante”

Exposition-Vente Bijoux Vintage & Créations
Du 30 septembre au 3 octobre 2021
de 11h à 19h
58 Facettes au Village Suisse
78, avenue de Suffren
Paris 15ème

Avec la participation de : Délicata, Elliade, Emylienne, Karine Chédid Joaillerie, Les Modernes Paris, Les Pierres de Julie, Savaje Paris, Siéra Bijoux Vintage, Trésors de Luxe